RECHERCHE




files/images/Polygonelogo2017.jpg

Polygone étoilé
1 rue Massabo
13002 Marseille
polygone.etoile@wanadoo.fr
09 67 50 58 23

Plan d'accès




le programme de la journée du 1er février



11 h

files/images/2015/cinepage2.jpg
Stella
Réalisation & Image: Vanina Vignal
Montage: Mélanie Braux
1 h 16 – Vostf. Prix du Patrimoine,Festival Cinéma du Réel 2007

Stella, premier film de Vanina Vignal et premier volet
de sa Trilogie, évoque un couple de Roumains acculés à l’immigration. L’héroïne du film,Stella, a quitté son pays et vit vivre clandestinement en France pour pouvoir faire soigner son mari, atteint d’une grave
maladie. Stella vit dans un bidonville de la Plaine Saint-Denis. Et il lui faut en passer par la mendicité. Pourtant, elle ne considère pas sa situation présente comme une déchéance, mais comme un transition
entre son statut passé d’ouvrière, brutalement cassé par le passage de la Roumanie à l’économie de marché, et le retour espéré au pays.

En présence de Vanina Vignal. (Entrée libre)
La projection sera suivie d’un buffet.





14 h


files/images/2015/cinepage3.jpg

Après le silence
Réalisation & image: Vanina Vignal
Montage, son : Mélanie Braux, Dana Bunescu
1 h 36 – Vostf – 2012

Second volet de la trilogie roumaine, Après le silence cerne à travers trois générations de femmes - la grand-mère, la mère et la fille - les effets de la dictature de Ceausescu, encore très prégnants aujourd’hui, mais qu’il faut aller chercher par delà le vide apparent de la mémoire... Un film sur l’abus de pouvoir, sur la peur, sur la transmission de la peur. Sur des fantômes qui empêchent de vivre le présent. Et qui nous dit qu’il ne suffit pas de tuer le dictateur
pour tuer la dictature. En Roumanie en l’occurrence. Mais le film a valeur universelle.

En présence de Vanina Vignal et de Dana Bunescu.
La projection sera précédée d’un buffet.




17h

files/images/2015/cinepage1.jpg

L'Autobiographie de Nicolae Ceausescu
Réalisation : Andrei Ujica 2010 – 3 h - Vostf
Montage : Dana Bunescu

Avec L’Autobiographie de Nicolae Ceausescu, Andrei Ujica complète son étonnante trilogie sur la fin du communisme. Construit, comme les précédents, à partir d’images d’archives, ce dernier volet se concentre sur la personnalité du dictateur qui a tant marqué l’histoire roumaine. Là est précisément l’originalité de sa démarche. En effet, Ujica utilise exclusivement des images faites, à l’origine, pour glorifier le «Génie des Carpates» et, sans y ajouter ni commentaire, ni témoignages, ni points de repère, ni documents supplémentaires, il les retourne comme un gant. L’autobiographie de Nicolae Ceausescu n’est pas un documentaire historique. C’est une fresque tragi-comique qui, au vu de son personnage central, fait à la fois rire et peur.

files/images/marseillelogo.jpg
files/images/logoCgw.jpg
files/images/logoPACAw.jpg
files/images/Mairie23w.jpg
files/images/logoFSEw.jpg
Edition | Administration | Login |Liste