Filmographie - Parcours
Antonella Porcelluzzi - Aynil Pij
Filmographie

Le cycle de l’éducation à l’amour :


Tina
(2010)
Moment entre femmes :
coiffures, échanges... Pendant que la télévision égrenne une vie d'ailleurs. Celle d'un pays d'origine devenu lointain, celle de relations rêvées avec la famille, avec les hommes...

Les Négresses Jaunes (2006)
Un chinois vient à Marseille pour participer à un projet de création d’énergie, basé sur l’utilisation de l’énergie humaine dans l’économie.
Son expérience lui fait toucher les forces et les fragilités humaines, les différences entre orient et occident, une culture de foie et une culture rationnelle.
C’est une lutte entre le Bien et le Mal, une réflexion sur l’économie et le système politique entre Capitalisme et Communisme, et aussi une histoire d’amour entre un féminin et un masculin.


Experienced, Leonardo Da Vinci (29’, 2005, Italie)
un artiste face au pouvoir, sa nécessité de créer et découvrir des nouvelles règles et visages de la réalité se confronte durement avec un temps historique malhonnête et castrant.

Berlincyclesong (33’, 2005, Allemagne/Italie)
les morts d’Auschwitz me racontent l’histoire de Berlin, après les guerres, la chute du mur,l’histoire d’une ville en quête de valeurs.

Edutolove (37’, 2004,Italie)
comment aimer ? Comment une femme aime ?


Parcours

Où est elle, la vie ? Pour la chercher, je fabrique un outil, la capacité d’aimer.
Mon travail traverse le privé pour arriver au publique.
C’est un tunnel dans les peurs, les peurs viennent transformé pendant le passage.
Sont des peurs insidieuses, la peur de l’autre, que est une peur de nous
mêmes, une manque de confiance dans les circumstances et leur nécessité.
Suivre et perdre la peur, suivre et trouver les ressources, au-dedans du problème. C’est un tunnel dans les besoins: le besoin de toucher l’autre, pour ouvrir les corps, respirer, sentir plus, arriver à une joie véritablement satisfaisante.
Comment résister la peur et aimer encore, et plus qu’avant. Résister aux blessures pour les soigner profondément.

Mon travail prévoit une complexe préparation préliminaire, mais il n’accepte pas de stratégie pendant sa réalisation.
Là, je travaille avec la réalité en affinant mon écoute.
Pour approcher ce que n’est ni « cool », ni « hot » dans l’amour : des zones chaudes, mais chaudes de douleur, sont des points énergétiques malades sur lesquelles passer les doigts comme un masseur shiatsu.


Antonella a longtemps travaillé dans la recherche en économie politique à la Freie Universität de Berlin, où elle a récemment obtenue son doctorat.

En 2003
est née Aynil, alter ego artistique, et l’écriture avec stylo et caméra digitale a commencée avec elle.

Juillet 2004

En s’intégrant dans le projet Ipotesi Cinema, créé par Ermanno Olmi dans la Cineteca di Bologna, elles se reconnaissent dans le parcours que Olmi appelle « postazione per la memoria ».

Décembre 2004

Elles arrivent avec Ipotesi Cinema à Marseille, et tombe sous le charme de la ville et de Film Flamme. L’histoire continue…

 
Hors les murs
 
Autres sites Film flamme
Polygone étoilé
Les Ateliers Cinématographiques
 
Sites complices
Boris Lehman
Shellac
Blog de Kiyé
Revue Dérives
 Pensons le matin

Cinéma sur papier !


Film flamme &
éditions Commune publient :


Cinéma hors capital(e) # 0

Que dire ?



Commande en ligne
Bon de commande postal

Accueil
lien vers le site des ateliers de film flamme AteliersPolygone
 
Site Optimisé en 1024x768
Copyright 2004 ©Film Flamme