Mario Brenta
Filmographie - Parcours
Mario Brenta

Filmographie :


Vermisat (1974) son premier long métrage, réalisé avec très peu de moyens, est en quelque sorte le premier film révélation de cette année là.
Sélection officielle du Festival de Venise et il remporte aussi le prix spécial du Jury au Festival International de Valladolid.

Il réalise Effetto Olmi (1982) et Robinson in laguna (1985) dans le cadre de “Ipotesi Cinema”

Il revient à la fiction avec Maicol (1988), histoire nocturne urbaine minimaliste et cruelle, d’une fille-mère et un enfant de 5 ans.
Il obtient le prix “Film et jeunesse” à Cannes et le prix “Georges Sadoul”.
Le film est encore produit dans le cadre de “Ipotesi Cinema”.

Barnabo delle montagne (1994), long métrage tiré du roman de Dino Buzzati, est une oeuvre qui s’inscrit complètement dans un “réalisme magique”.
Le film est sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes (Cannes).

Calle de la pietà (2010), est un film co-réalisé avec Karine De Villers et inspiré d'un scénario de fiction.
Le film qui marque le retour au cinéma de Mario Brenta est sélectionné en compétition au Festival International du Cinéma Méditterranéen de Montpellier en 2010

Parcours :


Né à Venise, Mario Brenta débute dans la publicité, d’abord graphiste puis scénariste de spots télévisés et opérateur de prises de vue.
Installé à Rome, il alterne l’activité d’assistant metteur en scène et scénariste. En parallèle, il réalise ses premiers courts métrages et collabore à diverses émissions de télévision.

Il participe à IpotesiCinema, atelier cinématographique avec Ermanno Olmi, dont il a été un des membres fondateurs et Eduardo de Gregorio, en 1981 et qui forme de nouveaux réalisateurs ou techniciens.

Ses films ont été presentés et primés dans les plus importants festivals internationaux : Cannes, Venise, Berlin, Montréal, Locarno, New York, Annecy, Londres, Chicago, Montpellier, Valladolid...

Mario Brenta est actuellement professeur de Théories et Techniques du Langage Cinématographique à l’Université de Padoue.

Il est un des artisans du collectif Film flamme aux activités duquel il participe avec une exigeante attention.
C'est dans ce cadre qu'il a rencontré Karine De Villers et entrepris avec elle un nouveau chemin de création dont Calle de la pietà est la première expression.




 
Hors les murs
 
Autres sites Film flamme
Polygone étoilé
Les Ateliers Cinématographiques
 
Sites complices
Boris Lehman
Shellac
Blog de Kiyé
Revue Dérives
 Pensons le matin

Cinéma de papier !

Film flamme &
éditions Commune
publient :


cinéma hors capital(e) # 0

Que dire ?


Bon de commande postal

Accueil
lien vers le site des ateliers de film flamme AteliersPolygone