Semaine Asymétrique 2015

au Polygone étoilé / du 22 novembre au 29 novembre


« Du chien dans le ventre,
entre les doigts la dentelle »


Cette année, la Semaine Asymétrique aura lieu du 22 au 29 novembre 2015 !

La Semaine Asymétrique n’est pas un festival, c’est une rencontre de cinéastes qui viennent là pour projeter/entendre des films, partager des interrogations et des expériences.

Il n’y est pas d’horaire rigide, mais une totalité du temps vouée à nos passions cinéma.
Il n’y est pas d’experts. chacun est le bienvenu qui en a envie...
Chacun vient et propose ce qui lui tient particulièrement à cœur à cet instant là. Et pas uniquement pour le besoin de montrer son film : pour l’envie de partager le chemin, les doutes, les bonheurs, les questions... à travers les films... et en public !




Un public déterminé à en découdre des récits, à faire ivresse de son, à danser l’image... À penser de concert... À prendre place dans le mouvement des idées et de la création.


Cette année, les premières Assises nationales de la création cinématographique, réunissant une dizaine d'associations d'auteurs et réalisateurs de Paris et des régions, seront organisées par l'AARSE (Association des Auteurs Réalisateurs du Sud-Est) en bonne partie au Polygone étoilé du 20 au 22 novembre 2015. Ces rencontres seront pleinement associées à la Semaine Asymétrique.


Entrez libres !




Le programme est là !
Vous pouvez le télécharger ici

Lancement de la Semaine Asymétrique, dimanche 22 à 20h30 !



Dimanche 22 novembre
20h30 -
Acugher/Acimi Frédérique Devaux / 8' / 2008
Brûle la mer Nathalie Nambot et Maki Berchache / 75' / 2014 / 35mm
D'un espace à l'autre Bérangère Goossens / 60' / 2014


Lundi 23 novembre
10h -
Trilogie haïtienne Jean-Claude Riga

14h15 -
En quète de justice Laure Pradal / 56' / 2014 (projection annulée)
Folia Victor de Las Heras & Anaïs Ibert / 12' / 2014 / 16mm
On ira à Neuilly, inch'Allah Anna Salzberg & Mehdi Ahoudig / 20' / 2015 / 16mm

A et C Raphaëlle Paupert-Borne / 15' / en cours
Blues Valérie Jouve / 48' / en cours


21h -
Effacée/Borrar Anna Feillou / 55' / 2013
Les Oiseaux de Giuseppe Fabienne Gautier / 24'
Les copistes Damien Cabanes / 58'


Mardi 24 novembre
10h30 -
Une partie de nous s'est endormie Marie Moreau / 46' / 2015
Du haut de ces pyramides, derrière Yves Dimet alias Y.Dimen (Petrov) / 4' / 2015 / 16mm
Mu(e)s Frédérique Menant / 10' / 2015 / 16mm

14h -
A la Sarraz ! Ah ça ira ! François Albera / 9' / 1978
Au bord du chemin Florent Ruch / 16mm / 38' / 2015 / 16mm
Ce gigantesque retournement de la terre Claire Angelini / 71' / 2015
L'art de s'égarer ou L'image du bonheur Boris Lehman/David Legrand / 45' / 2014

21h - Carte blanche à Boris Lehman :
En cas de dépressurisation Sarah Moon Howe / 47' / 2009
Sélection de taches animées, Serge Goldwicht / 20' / 2015
De Lola à Laila Milena Bochet / 54' / 2015




Mercredi 25 novembre
10h -
Philippe Frédéric Danos / 120' / en cours

14h30 - Port-de-bouc, Carnet de bord d'une épopée collective / film collectif / 45' / en cours

Présentation des ateliers 16mm
et
Solstici Gaël Bonnefon / 15' / 2015
Décade Gabriel Dutrait / 10' / en cours / 16mm
Retour vers les ancêtres Brahim Hadj Slimane / 20' / en cours



20h30 -
Single Sytem, première preuve éclair 16 au miroir Jean-Pierre Beauviala / 11'
Opération Fermes ouvertes Larzac Pâques 1972 J-P Beauviala et Suzanne Rosenberg / 27' / 1972
Fractions Guillaume Mazloum / 45' / 2014 / Super8 et 16mm
Besoin de rien Jean-François Neplaz / 20' / 2000 / 16mm



Jeudi 26 novembre

10h -
Une tempête GEM Les Envolées, Oliver Derousseau / 45' / 2015

14h30 -
Frontières et littoral Florence Pazzottu / 22' / en cours
On va s'allonger Djamil Beloucif / 40' / en cours
Un coin de paradis Nicolas Hans Martin / 77' / 2012
Gagarine Fanny Liatard & Jérémy Trouilh / 16' / 2015 (annulé)

20h30 - avec Juhn Jai-hong
Poong-san-gae / scénario Kim Ki-duk / 121' / 2011
Fish / 15' / 2007
Winter / 7'
One Fine Day / 15' / 2015
... et aussi vendredi 27 à 16h30, Gi-Peu-Ti-Deu (Gift) / 102' / 2015 (projections annulées)



Vendredi 27 novembre

10h -
Processus Tatia Shaburishvili / 30' / en cours
Totem Stéphane Manzone / 16' / 2014
Hôtel de l'Avenir/Gisants Pierre Louapre / 10' / en cours

14h -
La nuit et l'enfant David Yon / 60' / 2015
Topophonie Julien Gourbeix / 14' / 2015
Gi-Peu-Ti-Deu/Gift Juhn Jai-hong / 102' / 2015 (annulé)

22h - concert des Statonells (maloya mutant/Marseille)









Samedi 28 novembre

11h -
Rencontres à Marseille Anne-Marie Lallement / 60'

14h -
Gam Gam Natacha Samuel & Florent Klockenbring / 135' / 2015
Quoi demandent les autres Olivier Ocquidant / 25' / 2013
Le mystère au collège Association Adeep / 12' / 2015
Ce tigre qui sommeille en moi Anne Alix / 56' / 2014




21h -
Paix Liberté Prospérité Kiyé Simon Luang / 10' / 2015
Ecco ou La naissance des images Karine de Villers & Mario Brenta / 17' / 2015
La cruauté de la mer Rodolfo Bisatti / 98' / 2014



Dimanche 29 novembre

10h -
Le Stadium Cyril Castella / 26'
Cet amour est une glace au poison Luigi Brandi / 30' / en cours
Tonino de Bernardi nous offrira une traversée de son cinéma par quelques courts-métrages de 1968 à 2010

14h -
Journal des bords François Guerch / 52' / 2015
Le récit de mon père Philippe Van Cutsem / 82' / 2014
Le Mariage avec soi-même (Entre la rivière et la pluie) Matthieu Ha / 38' / 2015








La période mexicaine de Jean-Pierre Levallier



"L'ampleur de l'émotion"...

Cette année, Film Flamme et la Semaine Asymétrique accueillent Juhn Jai-hong et plusieurs de ses films.


" Juhn Jai-hong est l'auteur de trois longs métrages et de plus d'une dizaine de courts. Les scénarios de ses deux premiers longs métrages ont été écrits par
Kim Ki-duk qui cherche, par ce soutien à de jeunes auteurs, à renouveler le regard sur les grandes questions qui agitent la société sud-coréenne... "

"L'Ampleur de l'émotion"

Année France-Corée







Des nouvelles des auteurs ...


Matthieu Ha

message bien reçu
j'arriverai donc le 29/11 à 09 : 11 du matin
à Marseille département 13 de la france du sud
GARE SAINT CHARLESEmoji

encore un grand merci pour cette invitation de résidence en avril dernier
et pour cette invitation à votre festival
c'est ma première participation à un festival de cinémaEmoji
je m'en sens fort honoré et excité tout en restant, biensûr, constant

je t'embrasse du nord vietnam
avec lèvre inférieure et supérieure
de manière di -symétrique
kiiiiiisssssssssEmoji



Claire Angelini

Suscité par le documentaire de Jean GrémillonLe 6 juin à l’aube, Ce gigantesque retournement de la terre explore à son tour un territoire qui fut martyrisé il y a 70 ans – celui de la Manche et du Calvados. Ce faisant, il se voit confronté au fil de sa quête à travers les bourgs et villages de Normandie, au manque, à la suspension, à l'absence. Que sont devenus les lieux où nous vivions? Que nous racontent les lieux où nous vivons?





Frédéric Danos

Cher Kiyé,
j’espère que tu vas bien, que l’été t’a plu que l’automne t’enchante que l’hiver t'impatiente.
Également j’espère qu’il reste une place pour un film long que je n’avais pas pu montrer l’année dernière,
Philippe, un entretien de deux heures avec mon oncle sur le modèle de celui qu’Eustache fit avec sa grand-mère Odette. Le film n’est toujours ni étalonné, ni mixé…
Voici ce que j’écrivais à propos du film au cnam qui n’a pas voulu financer une suite :

"Les témoins des récits familiaux disparaissent. Philippe, frère benjamin de mon père, est le dernier qui puisse parler de cette famille que je connais mal. Je lui ai proposé un entretien filmé.
Empruntant le dispositif de
N° zéro d’Eustache (deux caméras sur pied écartées de 30° filment alternativement par période de 20 mn), mon oncle fut libre de construire son récit. Pas de préparation en amont, ni de questions pendant, qui auraient dirigé le récit. C’est dans le présent de l’entretien que les thèmes et les événements sont choisis, que la dramaturgie de l’autobiographie se construit.
Les fratries, les familles, les rencontres, le travail, la parole, l’amour, les préférences, les réticences, la joie, les manques, sont évoqués dans la continuité parfois plissée de l’organisation des souvenirs."


Frédéric Danos

Nicolas Rey/L'Abominable

Pour la semaine asymétrique, on a fait suivre la proposition aux cinéastes qui ont fini quelque chose au L'Abo les deux dernières années et il y a une bonne demi-douzaine de cinéastes qui ont répondu présent. Ça veut dire qu'on serait une petite bande ! Maria de notre côté est en contact avec Thomas G. au Polygone pour ça. En ce qui concerne les dates, c'est encore dans le flou, même si de mon côté ça va vers le fait que je remonterai dans le Limousin le samedi 28…
L'Abominable


Jean-Claude Riga

Une matinée Haïti avec un travail déjà réalisé et un travail en cours…Trilogie Haïti, un matin ou un soir peut-être [2h en 3 films + 1h débat] je peux t’envoyer divers éléments, bandes annonces, films de la Trilogie Haïtienne. Il y a trois films, depuis le séisme jusqu’à aujourd’hui. Le troisième est en cours, il ne sera pas fini en décembre mais j’ai des éléments de tournage et de réflexion sur un film encore « ouvert » donc je montre deux films et

l’on parle du troisième en cours sur base de quelques éléments qui ouvrent sur la méthode de travail etc…
bande-annonce
interview de Jean-Claude Riga

Riga Haiti


Lo Thivolle

J'aimerais proposer deux films,

Un concernant une expérience de film collectif et politique réalisé à la ZAD de Notre-Dames des Landes,en super 8.
Et un film en court de moi et d'une amie, réalisé à Nanterre...


Florence Pazzottu

Oui, je proposerai volontiers un film... mais ne sais pas encore lequel, je travaille de nouveau sur une série de courts poèmes vidéo et de portraits... peut-être donc un ou deux très courts poèmes vidéo et/ou un portrait? Puis-je t'en dire plus en septembre ? ...

... J'aimerais assez vous proposer un travail en cours... ainsi que je l'avais écrit ci-dessous, je travaille à un projet dont le titre provisoire est Frontières et littoral et qui prendrait plutôt, si je le mène assez loin, la forme d'installations... Parmi ce que je peux montrer pour l'instant, il y a d'une part un portrait de femme (14 minutes) et deux très courts poèmes vidéo (7 à 8 minutes à eux deux - je n'ai pas achevé le montage du 2ème)... Ce sont plutôt des jalons, de toutes petites étapes d'une recherche... Est-ce que ça vous paraît possible que je partage ça ? il y en aurait donc pour 22 minutes en tout... mais je peux bien sûr ne projeter qu'un très court si cela vous semble long...
Dites-moi



Anna Feillou

Je vais venir à Marseille au moment de la Semaine asymétrique, pour participer notamment aux Assises de la Création les 21-22-23 novembre en tant que représentante de l'association ATIS (Réalisateurs en Aquitaine), et je souhaiterais aussi vous proposer la projection de mon film "Effacée/Borrar"...

Cela commence dans les cafés, où les serveurs ne la voient pas. Puis ses mots se mettent à perdre leur poids, devenant inaudibles pour le reste du monde.
Ce sont ensuite les objets qui se dérobent à sa prise : elle en perd les contours, le son, le goût…

Un court extrait est également visionnable ici :
http://www.marmitafilms.fr/project/effacee-borrar/

Anna Feillou 2


David Yon

J'aimerais bien projeter mon film La nuit et l'enfant pendant la Semaine asymétrique...
Une nuit se prolonge sur les hautes steppes de l’Atlas. Lamine et un enfant marchent sur une terre où résonne encore l’écho d’une menace. Au gré des lieux traversés où le passé affleure, il nous conte son histoire, "le long des ruines qui refleurissent".

David Yon La nuit et l'enfant


Boris Lehman


Je me porte candidat pour venir montrer 2 films pas encore montrés à Marseille :
L'art de s'égarer (45 min) co-réalisation David Legrand, et Before the beginning (1h10) coréalisation Steve Dwoskin.


Olivier Derousseau


Vous dire que le film que je suis venu présenter l'année passée est terminé (monté mixé étalonné et tout l'bazar) et que je souhaiterai venir le montrer cet hiver aux rencontres. Il dure 45 minutes et nous en sommes contents ; il s'appelle "Une tempête". Il vient d'être projeté à l'hôpital ainsi que dans une MJC au Mans à l'occasion d'Encore Heureux...  en compagnie de patients venus l'accompagner. Ces deux moments ont été joyeux et instructifs.
 (Voir ICI)

Pour dire encore : Nous souhaiterions venir en compagnie de quelques patients, tout cela dépendra de la volonté et de la capacité organisatrice de l'hôpital d'Aulnays ; il nous faudra préparer cela dès septembre. L'hôpital et le GEM d'Aulnays organise dans ce type de configuration un séjour thérapeutique... Dans ce cas, soignants et soignés compris, il faut compter sur 10 / 12 personnes ; le séjour peut être pris en charge par le GEM... Je vous tiendrai au courant...Dans l'hypothèse d'un séjour possible, nous viendrons avec de nouvelles gravures ainsi qu'avec la nouvelle parution des "Nouveaux cahiers pour la folie" qui sortira en septembre et contiendra un article sur le travail du film.
Voici en PJ quelques photos de tournage ainsi qu'un texte possible de présentation du film...

Derousseau La tempête - 3

UNE TEMPÊTE - SHAKESPEARE IN MÉMORIAM
Notes sur la fabrication d'un film :
 

Hôpital de jour intersectoriel Robert Ballanger-Aulnay sous bois, association croix marine Le Gingko.
Groupe d'Entraide Mutuelle Les Envolées d'Aulnay sous bois.
Encore heureux…, la fonderie, Le Mans.
Association 1&1, Lille.
UNE TEMPÊTE- Situation(s)
TIENS PRENDS CETTE ÉPÉE ET VA
VA!
ET ADVIENNE QUE POURRA
Jeanne la pucelle, Les batailles, Jacques Rivette

LE  RÉCIT  DU  TEMPS,  MANIÈRE  D'ÊTRE  DANS  LE  TEMPS,  A BESOIN D'UNE FICTION. LA FICTION N'EST PAS L'INVENTION D'UN MONDE IMAGINAIRE, C'EST  LA  CONSTRUCTION  DU  CADRE  AU  SEIN  DUQUEL  DES SUJETS, DES CHOSES, DES SITUATIONS PEUVENT ÊTRE PERÇUS COMME RELIÉS EN UN MONDE COMMUN ET AU SEIN DUQUEL DES ÉVÈNEMENTS PEUVENT ÊTRE PENSÉS COMME ORDONNÉS EN  UN  ENCHAÎNEMENT  INTELLIGIBLE.  LA  POLITIQUE  ET  LES SAVOIRS SONT FONDÉS SUR DES FICTIONS, AUSSI BIEN QUE LES OEUVRES DITES D'IMAGINATION...

Jacques Rancière

ICI ON NOUS COMPREND,
MAIS AILLEURS MÊME SOUS LES PIERRES,
ON NE NOUS ÉCOUTE PAS.
Auguste

...NOUS SOMMES DE L’ÉTOFFE DONT LES RÊVES SONT FAITS, ET NOTRE VIE INFIME EST ENTOURÉE PAR UN SOMMEIL.
La Tempête de Shakespeare, Acte 4, scène 1

LA LUTTE DES CLASSES EST DEVENUE LE THÉÂTRE DE LA RÉPARTITION ET DE LA CONSOMMATION
DES SUCETTES.
François Tosquelles

Il y a ce qui se voit et ce qui se donne à voir. Il y a des êtres, des figures, des lieux, des patients et impatients qui depuis l'hôpital Robert Ballangeret le Groupe d'Entraide Mutuelle  d'Aulnay  sous  bois, cherchent ensemble  quelque  chose. Qu'il s'agirait de percevoir. Ce qu'ils cherchent, ils ne le savent pas très bien mais ils savent que c'est important. Vital on pourrait dire. Pour eux mais pas seulement; ailleurs aussi, au sein d'autres  lieux,  lumière(s) dans la nuit. Faire signe, qu'étant là, des interrogations se façonnent et deviennent partageables. L'accueil, le soin, le travail, la folie et la folie du jour. Cette  chose, nous avons tenté de la faire exister avant même que de l'énoncer. Tâche difficile.
En partant de ce qui ne se dit pas mais qui par le cinéma peut se voir et s'offrir, nous avons décidé à Aulnay-sous-Bois de fabriquer un film depuis un atelier et une pièce de théâtre, La Tempête de William Shakespeare. Outre qu'il y a dans cette Tempête le récit d'un « changement de monde », l'histoire d'un passage vers une renaissance ; il y a dans le rapport entre Shakespeare et l'hôpital Robert Ballanger, Shakespeare et la  Cie Les Envolées, La Tempête et le quotidien à l'hôpital, une histoire de rêves. Des rêves qui se font
éveillés, des rêves qui appellent à prendre corps. Ce travail du rêve qui prend corps, n'est pas celui qui nous éloigne du monde. Il vient en supplément de tout travail : c'est le travail de la mise en œuvre des idées, de leur mise en réalité.
Il y a aussi ce que nous espérons avec la conception de ce film, invisible à ce jour, mais perceptible probablement dans la tonalité des voix. Les acteurs de La Tempête en connaissent le mystère pour l'avoir déjà  interprétée au théâtre de l'hôpital, et à La Fonderie au Mans dans le cadre d'Encore heureux.
Il y a au sein du GEM, couplé avec la recherche cinématographique, un atelier de gravures. Chacun, selon son rythme, fabrique des images, qui, après tirage, se déploient et s'exposent sur un câble tendu de part en part de l'atelier. Ces gravures sont des balises qui nous conduisent vers la fabrication du film. Nous l'appelons le fil tendu des histoires.

Ainsi nous partons de six situations qui se conjuguent dans le quotidien de l'atelier :
1. Un collectif  « soignants  –  soignés » à  Aulnay-sous-bois, collectif  élaborant  au  fur  et  à
mesure la possibilité du film.
2. L'hôpital  Robert  Ballanger, en Seine-Saint-Denis, considéré comme le lieu matériel d'élaboration  du  travail,  qui  inscrira  ses  traces  au  cœur  de  l'imaginaire  du film.  Nous insistons sur le fait que ce lieu de psychiatrie publique au sein de l'Hôpital, inspiré par la psychothérapie institutionnelle, est situé dans un département sinistré sur le plan sanitaire.
3. La Tempête de William Shakespeare, travaillée depuis trois ans au sein de l'atelier théâtre
des Envolées.
4. Des gravures qui viennent de l'atelier et nourrissent la construction du film.
5. Des textes inspirés par les gravures.
6. Des comptes-rendus des conversations de l'atelier, notées et agencées pour des lectures
qui ont été enregistrées.

Deroussea La tempête - 1


Philippe van Cutsem

Ce message pour vous faire part de mon souhait de présenter mon dernier film (Le récit de mon père), à la prochaine Semaine Asymétrique. J'avais présenté, il y a trois ans, à la Semaine, un montage des 16 premières minutes du film. Celui-ci est maintenant achevé et dure 82 minutes.


Gaël Bonnefon

SOLSTICI, 2015, vidéo-poème, 15 mn 05 sec (film 16mm / photographie)
Texte / Voix : Aurélia Lassaque. Musique : Jodël Grasset-Saruwatari. Image / Montage : Gaël Bonnefon
D'après le recueil "Pour que chantent les salamandres" publié aux Editions Bruno Doucey, Paris, 2013
Afiac / Café Plùm / Film Flamme / Cinéma Le Méliès


bonnefon


Julien Gourbeix
Topophonie, dialogue n°2
Marseille-Le Frioul
14min, couleur, sonore / HD/16mm, 2015
Dialogue improvisé entre image et son à partir de l'expérience et des propriétés des lieux traversés.
Ici, l'île du frioul à Marseille.
Improvisation musicale : Benjamin Pierrat / Improvisation visuelle : Julien Gourbeix


Nicolas Hans Martin
Dans un village à l'extrême Est de la Roumanie, vivent Gheorghe et Firica, un vieux couple de paysans tsiganes. Au fil des saisons, leur quotidien est rythmé par leurs engueulades, leur rire, et l'attente sans cesse reconduite d'un retour des enfants partis chercher une vie meilleure à l'étranger.

Nicolas Hans Martin




Cahier 1
Nouvelles de Marseille
Cahier 2
La chronique des fous...
Cahier 3
Cinéma digital
Cahier La Ciotat
2012 / 13 / et après...
Cahier Port de Bouc
2015 / 16 / et après...

SEMAINE ASYMÉTRIQUE
2015 :




Cette année, une carte blanche est offerte à

L'Abominable, laboratoire cinématographique partagé



Cinéma Hors Capital(e)

les Éditions communes
Martine Derain présentera pendant cette Semaine asymétrique 2015 le prochain numéro de la collection Cinéma hors capital(e), consacré aux conséquences du passage au numérique sur la création cinématographique.



" Les habitants racontent leur ville par l'image "
Pendant la semaine asymétrique, mercredi 25 novembre, une présentation des films d'atelier et de l'épopée collective à Port-de-bouc






Lire le texte de Charlotte Waligòra sur le "cinéma d'artistes" et la Semaine Asymétrique, publié sur ArtsHebdoMédia.com






















Archives : la Semaine Asymétrique 2014



Images 2014

* Archives du CMCC

* Travaux au Polygone étoilé
* Il mostro verde (Tonino De Bernardi)

* Jacques Rozier en musique...
* L'affiche de la Semaine ...

* Journée du 30 novembre
* Journée du 1 décembre
* Journée du 2 décembre
* Journée du 3 décembre
* Journée du 4 décembre
* Journée du 5 décembre
Journée du 6 décembre
Journée du 7 décembre




Presse 2014


* Zibeline annonce la Semaine...

* La Marseillaise présente la Semaine...

* Ventilo présente la semaine...

* La Marseillaise présente la rencontre autour du CMCC et de René Allio

* Le blog de Pierre Isnard / Radio Zinzine rencontre Jf Neplaz pour la Semaine Asymétrique

* La Marseillaise présente Nicolas Burlaud et son film

* Radio Grenouille en direct de la Semaine Asymétrique

* La Marseillaise revient sur le "Potlatch politique du 3 décembre"




Des questions ?
Des propositions !

Les idées et les propositions circulent en amont de la rencontre... dites nous !



Le collectif
Film Flamme
Auteurs & Filmographies
Fiches des films réalisés
(après 2005)
Ecrits sur les films réalisés
Débats sur les films réalisés
Actualité des diffusions

Film flamme vu par
... La presse
Presse année 2015
2011 / 2012 2013 / 2014

Les  Actions
Studio Autonome du Cinéma de RecherchE
Cahier de cinéma
hors capital(e)
Semaine Asymétrique
Collection
cinéma hors capital(e)

Résidences Lignes d'erre
Polygone étoilé
Le Cinéma International de Quartier à Marseille...
Les Ateliers Cinématographiques


Sites amis
Blog de Kiyé Simon Luang
Pdt de Film flamme
Editions Commune
Boris Lehman
Revue Dérives
Shellac
L'Abominable





Cinéma de papier !

Film flamme
&

éditions Commune
publient :


cinéma hors capital(e)
# 0


que dire ?


cinéma hors capital(e)
# 1

la remontée du temps de jean-françois neplaz


cinéma hors capital(e)
# 2

flacky et camarades, le cinéma tiré du noir de aaron sievers



Les livres nouveaux :

cinéma hors capital(e)
# 3

je t'ai dans la peau
de
jean-pierre thorn

Le N° 3 de la collection des livres-DVD, autour d'un film méconnu de JP Thorn (remastérisation Film flamme) et une réalisation exclusive d'Achille Chiappe issue de ses archives personnelles du tournage.




cinéma hors capital(e)
# 4

la parole perdue et retrouvée de
marc scialom

Le numéro 4 de la collection est présenté en avant première à la Cinémathèque de Toulouse le 28 avril 2015 en présence des responsables de la collection et de Marc Scialom





Et hors collection...



Prolongé d'un rien

Journal de bord et livre critique du "Quartier créatif de l'Abeille" dans le cadre de Marseille Provence 2013. Une des rares publication critique sur "La Capitale Européenne de la culture". Vue de l'intérieur...



Bon de commande postal








































Presse 2014


L'OBS
Novembre 2014



Jean-Pierre Méjean sur son blog de l'OBS salue avec enthousiasme la parution du livre consacré à notre ami JP Thorn...




Ventilo
Novembre 2014



Sur Ventilo, Emmanuel Vigne a relevé avec perspicacité l'intérêt de la programmation conçue par Jacques Rozier et Michèle Berson  et il rend hommage à celle ci pour le long, profond et obstiné travail réalisé par Extérieur Nuit.




La Marseillaise
Octobre 2014



La Marseillaise, sous la plume de Piedad Belmonte affiche sur 3 colonnes son intérêt pour le livre consacré à JP Thorn et la réédition de l'oeuvre.





Blog Médiapart
Septembre 2014







JP Anselme découvre le film de JP Thorn à travers le livre-DVD et annonce les prochaines projections à Port de Bouc et Paris - Maison des métallos.





La Marseillaise
Août 2014



Le quotidien La Marseillaise est attentif au contenu politique des films du collectif et de l'exposition des artistes marocains au MUCEM.



A bras le corps
Juillet 2014



Rodolphe Olcèse ne se contente pas de lire ! il écrit plus vite que son ombre... Et rien de ce qui bouge n'échappe à son attention ! Là un texte sur le dernier livre des éditions commune : Je t'ai dans la peau de JP Thorn. Ça ne manque pas d'acuité !




La Provence
Juillet 2014



L'écriture d'un scénario à La Ciotat fait événement. Le cinéma réinventé.
Projet Tatlin des Ateliers Collectifs Film flamme à La Ciotat




Zibeline
Juillet 2014



Une présentation du livre...




A bras le corps
Juillet 2014



A bras le corps est un site parisien de pensée critique qui garde un oeil excentré... Qui louche quoi ! ... Ce défaut génétique les fait regarder aussi ce qui vit hors capital(e)...
D'où ce texte attentif de Rodolphe Olcèse.




Zibeline
Juillet 2014



Les artistes marocains exposés au MUCEM présentés par Agnès Freschel... Une évocation développée du film "Pour autant qu'un musée..." de Martine Derain et Jean-François Neplaz




Zibeline
Juin 2014



Annonce du livre Je t'ai dans la peau de Jean-Pierre Thorn, et de la soirée au Polygone étoilé




Radio Grenouille
Mars 2014



Prolongé d’un rien, conversation avec Martine Derain et Jean-François Neplaz diffusée en direct puis disponible en podcast.



MarsActu
Mars 2014



Ce bon site journalistique découvre le travail de Martine Derain et Jf Neplaz à La Ciotat et le fait partager aux internautes à travers un article soigné.




Corriere del veneto
Mars 2014



L'annonce des rencontres "Incroci de civilta" confirme l'enthousiasme des italiens pour l'oeuvre de Marc Scialom.




Mouvement
Janvier 2014



Le magazine national Mouvement consacre un Cahier Spécial aux quartiers créatifs de MP 2013...
Et celui de La Ciotat fait la Une.




Extrait... Les films de l'Atelier Collectif Film flamme y sont largement évoqués !








Presse 2013

Mouvement
Janvier 2013



Le quartier créatif de l'Abeille commence à faire parler de lui.
Le magazine Mouvement consacre à notre " Règle du jeu" un long entretien avec Martine Derain. 



El Watan
Janvier 2013



Entretien sur El Watan.com avec Brahim Hadj Slimane avant sa venue en Résidence Lignes d'Erre en été 2013



Zibeline
Janvier 2013



Critique du film Tuk Tuk par Elise Padovani sur le magazine régional



Radio Galère
Mars 2013

35 ans / 35mm : l’argentique à l’heure du numérique ?
Jf Neplaz au Festival du réel
SAMEDI 23 MARS DE 17H15 À 20H15
Centre Georges Pompidou

Nos amis de Dérives et Radio Galère ont enregistré le débat disponible LA.

Pour notre part, nous avions invité au débat un intervenant surprise :
JP Beauviala (Aaton SA) est venu pousser une chanson qui a créé la surprise.



France 3-France TV.FR
Avril 2013



Cinéma et danse au quartier créatif de l'Abeille... Vu par France 3



Radio Grenouille
Avril 2013




Au J1 sur les quais de la Joliette, débat autour de différents "quartiers créatifs" sur Radio Grenouille. Avec Martine Derain.






Site de MP 2013
Avril 2013



L'abeille à la Une sur le site de MP 2013 pour les projections de JP Thorn



Le Monde
Septembre 2013

Un article consacré à nos amis de Shellac ...
 

Et un signe de la main au collectif Film flamme-Polygone étoilé
qui a hébergé et soutenu la naissance de Shellac-Sud il y a dix ans déjà... Avec une certaine clairvoyance !



Regards
Septembre 2013




Le magazine politique national Regards consacre un dossier à la crise du cinéma... Et 3 pages sont consacrées au Polygone étoilé... Un modèle économique qui n'est pas parisien dans le cinéma ? L'expérience fait question.



Le Monde
Octobre 2013



Pour la sortie nationale de Marguerite et le dragon, Le quotidien du soir se fait élogieux !



Critikat.com
Octobre 2013



"Funambule" titre la journaliste du site de cinéma. Elle relève ainsi l'extrême tension de la réalisation de nos amis.



Zibeline
Novembre 2013



Nos amis critiques font l'annonce: "L'Eden pour Film flamme"...
Suggestion: "L'Eden en feu"... Ca permettrait une quatrième inauguration du lieu ... Et la gratuité qui l'accompagne !



A bras le corps.com
Novembre 2013.



Le site parisien qui prend la critique à bras le corps présente la Semaine Asymétrique non sans pertinence.

L'occasion de les saluer pour avoir introduit sur leur site, le Polygone étoilé parmi les lieux marquants de la création de ce pays ...



Un peu comme mettre le FC Andoume sur le même tableau que le PSG, quoi.



ACCORHOTELS.COM Novembre 2013



C'est aussi ce qui nous arrive sur le site du groupe Accor.



Pour le groupe hôtelier très "influent" à Marseille, nous faisons partie des "bonnes tables" du goût.

On en connaît qui vont mal digérer les petits fours !


Ventilo
Novembre 2013



Ventilo en appelle à W. Benjamin et à JL Godard, rien moins, pour saluer la Semaine Asymétrique et le Polygone étoilé "Laboratoire cinématographique d’exception à Marseille". Toujours des attentions pour faire plaisir chez les amis.



France Culture
Décembre 2013



La Vignette par Aude Lavigne
consacrée à Raphaëlle Paupert Borne (Podcast)



La Marseillaise
Décembre 2013



Le quotidien marseillais consacre une pleine double page à notre action dans le cadre de MP 2013



Par ailleurs, un encarté fait une première lecture critique, sous le titre "Comme un pavé dans la mare", du livre de Martine Derain (et quelques autres contributeurs !) "Prolongé d'un rien", qui raconte cette expérience.

Cet encart est lisible ICI.
Un sérieux travail de journaliste, on peut le relever. Merci donc à Sylvain Fournier pour cette attention.





Presse 2012

Blog DodesKaden
Janvier 2012

Les retranscriptions des différents débats organisés par Film flamme et DodesKaden sur "L'économie réelle du cinéma en région" sont sur le blog de DodesKaden (Lyon) : LA



Il Piccolo (Trieste.Italie)
Mars 2012

La programmation de Film flamme par nos partenaires de l'Université de Trieste fait l'objet d'une demi-page dans le quotidien du Triestino.





Radio Galère
Mai 2012

Cinéma sur Radio Galère (Marseille) :
David Yon, Lo Thivolle et Fabrice Coppin ont créé sur Radio Galère une émission mensuelle "En quète d'un cinéma indépendant".

le premier lundi de chaque mois 21H30-23H en direct sur radio galère, 88.4 FM, Marseille"

   Lundi 7 mai :  
Retour sur l’histoire du
Centre Méditerranéen de
Création Cinématographique

(C.M.C.C.) dirigé par René Allio
de 1978 à 1985 à Fontblanche
(épisode 1).

(avec un joli hommage au Polygone étoilé par JP Daniel, fondateur de l'Alhambra. Merci à lui !)

Sur le site de Dérives LA



Dérives
Avril 2012


Signe ascendant de Jf Neplaz (un film de 1995 / 60' / 16 mm) sur le site de la revue Dérives : ICI



La Marseillaise
2 avril 2012

La Marseillaise 2 avril 2012



La Provence
2 mai 2012





La Chaîne Marseille
24 septembre 2012



... présente le Polygone étoilé



Il Manifesto
(quotidien national. Italie)
19 novembre 2012




Le quotidien phare des intellectuels de gauche en Italie consacre une pleine double page  à l'œuvre de Marc Scialom et en particulier les films "Lettre à la prison" restauré à l'initiative de Film flamme et "Nuit sur la mer", ce film récemment produit par Shellac-Sud. Le titre : "Le radeau de la mémoire"



Mouvement.net
Novembre 2012



La diffusion pendant la Semaine Asymétrique de Kaspar Film de Florence Pezon satisfait la presse parisienne !... C'est bien, c'est bien...
La Semaine Asymétrique
c'est aussi bien plus.



Cultures 119
Décembre 2012



Il en est de même dans le magazine du personnel du ministère de la culture... projecteurs sur notre expérience complexe qui marie cinéma / danse / peinture / photo / architecture / écriture... Attention chaos !



La Marseillaise
Décembre 2012


Mme Marie Lajus, préfète à l'égalité des chances,  en discussion avec Martine Derain et Raphaëlle Paupert Borne...


Presse 2011


La Provence
Mars 2011



Dans La Provence du 7 mars 2011, la position de Film flamme concernant le problème des aides à la création détournées de leurs missions.
Le débat sur le cinéma, lancé par nous en novembre, touche le grand public.

A travers ces entretiens et ces articles, c'est le débat public pour une politique du cinéma en région, indépendante et dynamique que nous avons posé.
Nous continuerons à le faire dans ce contexte d'aggravation de nos conditions de vie et de travail et d'atteinte à la diversité de la création.

Que la presse ait compris le sens de notre engagement au point de lui donner cet écho attentif, est un signe encourageant.
Que les journalistes en soit ici remerciés.



France Culture
Mars 2011

Claire Angelini

A l'occasion de sa sélection au festival du réel, Claire est l'invitée de France Culture :
le mercredi 30 mars à 19H00



La Marseillaise
Avril 2011



Dans son annonce des projections du 1er avril au Polygone étoilé, à laquelle le quotidien marseillais a consacré une page entière et le titre de couverture, une large place est faite aussi au geste de la réalisatrice Christine Thépenier (et à son producteur : ISKRA), dans l'esprit bien compris de notre programmation "Le cinéma au travail, le travail au cinéma"...
Merci à Piedad Belmonte pour son engagement journalistique.



Regards.fr
Avril 2011



Le magazine national Regards relaie l'info sur les films du Polygone étoilé pour le 1er mai avec un article complet.




La voix du nord
Avril 2011



A l'occasion de l'Avant-première du film "Flacky et camarades" qui fut un énorme succès populaire, le grand quotidien régional du Nord Pas de Calais consacra ses titres et plusieurs pages à ce travail (le film, le livre... Et aussi les Ateliers de Cinéma en 16 mm organisés avec la Ligue du nord).
Dont la page du lendemain de la projection
ICI



Ventilo
Novembre 2011

ventilo


Emmanuel Vigne dans Ventilo relève le long partenariat de Film flamme avec l'Italie qui est à l'origine d'un véritable "courant cinématographique" dont témoigne (un peu) le programme diffusé à l'Institut Culturel Italien de Marseille. C'est un exemple concret d'un développement possible du cinéma en région mis en oeuvre par notre collectif.
ICI



Radio Aligre
Juin 2011 :

Jf Neplaz sur Radio Aligre à Paris pour la sortie de la collection "cinéma hors capital(e)".



Dérives
Juin 2011 :

Entretien vidéo avec Jf Neplaz sur le site de la revue Dérives : ICI



Le Ravi
Juillet 2011

Le Ravi Juillet 2011



Bref
Septembre-octobre 2011



La revue Bref qui a édité déjà plusieurs des films que nous avons soutenus, en DVD encarté, consacre une double page à Film flamme et au Polygone étoilé.




Kinetica
Octobre 2011 :

Couverture Kinetica

Cette publication dresse l'inventaire d'une vingtaine de lieux de diffusion cinéma alternatifs en Europe qui ont pour particularité aussi d'avoir investit et réhabilité des friches industrielles.

Le ministre de la culture préface l'ouvrage en relevant que "cette belle effraction méritait d'être recensée, analysée et valorisée".

Y'apuqua



(Info 11/2010 - 10/2011)

Zibeline

couverture Zibeline 35

article Zibeline



le Ravi

Le Ravi

caricature du journal Le Ravi


Ventilo

Ventilo décembre


Les Ecrans Documentaires

Entretien avec Mario Brenta

Le film Calle de la pietà de Mario Brenta et Karine De Villers fait l'objet d'une double page dans le catalogue du festival.
Un long entretien (ICI) avec Eric Vidal et Jean-François Neplaz.





Edition vidéo
Août 2010

JfNeplaz


Jf Neplaz co-fondateur de Film flamme parle de son chemin de création dans cette vidéo tournée à Lussas à l'occasion de la sortie de son film "Alpini", par Frédéric Lamasse et produit par ARCANAE (Nice), avec d'autres auteurs (dont plusieurs familiers du Polygone étoilé) comme Ginette Lavigne, Sylvain George, Rufin Mbou Mikima, Pierre Marie Goulet, Vincent Sorrel, Boris Lehman, Mariana Otero, Xiao Dong Guo...



Mouvement











Accueil
lien vers le site des ateliers de film flamme AteliersPolygone