LA MONTAGNE DES NUÉES

LA MONTAGNE DES NUÉES

Raphaëlle Paupert-Borne

2017 • France • 9′
super 16mm • couleur

Dépeindre Raphaëlle. Les 6 mn de la boite de KODAK dans la A-Minima, dans leur seule continuité matérielle, constituent la séquence complète, achevée, d’un mouvement qui naît là, inconnu quoique familier (quoi de plus familier, primaire, que peindre sur une surface vierge?), se déploie et s’ouvre à l’instant de se résoudre. Ce qui fut fait, à la fortune du corps dénudé et tout de tension de la femme qui peint, offerte au souffle du vent froid venu des crêtes enneigées comme elle l’est au regard, ceinte du seul son qu’aucune paroi ne renvoie… Le film est un miroir qui ne réfléchit pas, un écho sans résonance.

ÉQUIPE

avec Raphaëlle Paupert-Borne

Image Jean-François Neplaz
Retouche image Marta Anatra
Etalonnage Damien Pelletier-Brun
Montage son Antoine Chanteloup

Production Film flamme

FICHE TECHNIQUE

Documentaire

Année 2017
Pays France
Durée 9′
Format de tournage Super 16mm
Couleur

DIFFUSION

2023
Semaine Asymétrique, Cinéma Spoutnik, Genève (Suisse)
Biennale de la Joliette, le Polygone Étoilé, Marseille (France)

SOUTIEN

Avec le soutien du FNAGP, de la DRAC-PACA

• 9' • France