LA PAROLE PERDUE

LA PAROLE PERDUE

Marc Scialom

1969 • France • 8′
16mm • couleur

La bande son met en présence deux voix, l’une masculine, l’autre féminine. La femme semble inciter l’homme à dire quelque chose qui lui tient à coeur et l’oppresse. L’homme paraît aphasique, il n’émet d’abord que des sons inarticulés et des soupirs, puis il parvient à articuler des mots sans suite, dont l’ensemble finit par signifier le refus de la guerre et de ses horreurs. La bande image présente des dessins au pinceau en train d’être tracés (on devine, derrière la feuille de papier translucide où ils apparaissent, l’ombre du peintre qui les trace) : ces dessins de style expressionniste évoquent la gloire sinistre des armes, les massacres qui sont l’envers de cette gloire. Des images fugitives de foules réelles – militaires et civiles – alternent avec les dessins. La parole perdue a été réalisé en mémoire des guerres coloniales et notamment après le choc de la bataille de Bizerte (juillet 1961).

ÉQUIPE

Réalisation Marc Scialom
Image Marc Scialom
Scénario Marc Scialom
Montage image Marc Scialom

Production Armorial

FICHE TECHNIQUE

Documentaire

Année 1969
Pays France
Durée 8′
Format de tournage 16mm
Couleur
Format de projection

Langues Français

DIFFUSION

/

SOUTIEN

Avec le soutien de Film Flamme – Le Polygone Étoilé

• 8' • France